AFFAIRES OU DECISIONS DE JUSTICE INSOLITES :

DIVORCE POUR UN SMS SANS REPONSE

Un tribunal de Taïwan a reconnu comme motif de divorce pour faute le silence d'un époux face aux messages instantanés de sa femme.

Un juge d'un tribunal de Taïwan a accordé la séparation à une femme, connue sous le prénom de Lin, qui se plaignait que son compagnon n'avait pas répondu à ses messages sur Line app, une messagerie instantanée. Il faut dire qu'il y avait de quoi l'avoir mauvaise.

La malheureuse n'agonisait pas son époux de déclarations d'amour incessantes ou de listes de courses à n'en plus finir. Elle le prévenait juste qu'elle venait d'avoir un accident de voiture et qu'on l'amenait à l'hôpital...

Âgée d'une cinquantaine d'années, Lin a pu prouver au tribunal des affaires familiales du district d'Hsinchu que son mari avait bien reçu leur correspondance téléphonique en montrant les symbolesd'accusé de réception sur ses messages.

Le juge Kao a statué en juillet. Le fait de ne pas avoir réponduà ces MMS est une preuve suffisante que leur mariage avait subi un "dommage irréparable".

La décision de justice le spécifie: "L'accusé ne s'est pas enquis de l'état de santé de la plaignante. Cette dernière lui a envoyé des informations qui ont été lues mais sont restées sans réponse"

Pour sa défense, le mari peu attentionné est parvenu à trouver l'énergie de rendre visite, une fois, à sa femme à l'hôpital. Il a même fini par lui envoyer un - unique- message mais au lieu de lui demander comment elle allait, il a choisi de lui parler de...leur chien.

D'autres problèmes, évoqués pendant l'audience mais non rendus publics, ont fini par convaincre le juge Kao que ce mariage allait droit dans le mur. 

Source : www.20minutes.fr

 

 

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés