AMADOU ET MARIAM
ARTISTES CHANTEURS - MALIENS

Mariam Doumbia est née à Bamako le 15 avril 1958.

Toute petite, elle est passionnée par la musique et apprend par cœur toutes les chansons qu'elle entend : celles des vedettes maliennes mais aussi les grands standards de la variété française. Pour Mariam qui a perdu la vue à l'âge de cinq ans, les notes sont un univers à part entière. Dès l'âge de six ans, elle chante dans les mariages et les baptêmes.

En 1973, l'Institut des jeunes aveugles de Bamako ouvre ses portes ; Mariam fait partie des premiers élèves et y apprend le braille. Elle y donne également des cours de chants et de danse.

Amadou Bagayoko est également né à Bamako, le 24 octobre 1954. Très vite, il semble doué pour la musique. A deux ans il frappait les percussions ; à 10 ans il soufflait dans la flûte et l’harmonica.

Mais c’est la guitare qui l’attire plus que tout. Les riffs de Jimmy Hendrix, Led Zeppelin, John Lee Hooker, Eric Clapton électrisent son adolescence, également rythmée par les musiques cubaines et la chanson malienne.

C’est donc tout naturellement que Amadou se lance dans la musique. Dès 1968, il prend part à plusieurs formations musicales : l'orchestre national du Mali, les orchestres de Niarela, de Koutiala. De 1974 à 1980, il joue également au sein des Ambassadeurs du Motel, l'une des formations les plus en vue du moment. Ayant perdu la vue pendant son adolescence à la suite d'une cataracte congénitale, Amadou entre en 1975 à l'Institut des jeunes aveugles de Bamako.

Amadou et Mariam, tous deux passionnés de musique, se sont trouvés. Ils formeront désormais un duo à la ville comme à la scène. Ils se marient en 1980, et donnent la même année leur premier concert en duo. En 1985, ils effectuent une tournée de trois mois au Burkina Faso, et partent vivre en Côté d’Ivoire où les conditions d’enregistrement sont plus faciles.

En 1998 sort leur premier CD, "Sou Ni Tilé" (Nuit et jour) , également distribué en Europe. Le titre "Mon amour, ma chérie" les fait connaître rapidement. En décembre 1997, ils se produisent aux Transmusicales de Rennes. Peu de temps après paraît le CD "Se Te Djon Ye" qui réunit d'anciens enregistrements, puis un nouvel album en 1999 : "Tje Ni Mousso" (L'homme et la femme). Leur carrière commence à prendre une dimension internationale : ils sont invités à jouer au Festival international de Louisiane, en Allemagne.

Manu Chao a eu un véritable coup de foudre en découvrant leur musique, et tous les trois commencent à travailler ensemble sur de nouvelles chansons à Paris en septembre 2003, puis terminent l'enregistrement

 

 

Source : www.aufeminin.com



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés