ANNIE-FLORE BATCHIELLILYS
ARTISTE CHANTEUSE - GABONAISE

Annie Flore Batchiellilys est née à Tchibanga, au sud-ouest du Gabon le 10 avril 1967.

Elle a passé son enfance aux côtés de sa grand-mère qui lui a transmis le goût du chant alors qu’elle pensait s’orienter vers la mécanique automobile. Cette femme mariée, mère de trois enfants, est une inlassable combattante de l’authenticité et de la diversité.

Annie-Flore Batchiellilys est une chanteuse à l'histoire atypique.

Gabonaise et figure incontestable de la scène musicale de son pays, elle est née à Tchibanga, au sud-ouest du Gabon. Grâce aux donations des habitants du Gabon, aux mécènes et sponsors, elle a pu suivre la route de son chant sans se perdre pour arriver le 21 Janvier 2008 à l'Olympia en France.

Venue d'un pays où les artistes n'ont pas de droits, où aucune structure n'est prévue pour accompagner leur développement de carrière, elle doit à son énergie, à son talent et à sa volonté sans faille d'être devenue l'artiste qu'elle est aujourd'hui.

Révélée au grand public en 1988 grâce à l’émission de Denise Boukandou « Bonsoir Musique> Et ensuite sur scène, entre 1988 et 1990, au Carrefour des Arts créé par Pierre Claver Akendengué, au Centre Culturel Français de Libreville.

En 1990, elle s'envole pour la France où elle va suivre des cours de chant, apprendre le solfège et la tenue sur scène, notamment au studio Alice Dona en 95-96.

Elle reste en France durant 13 ans avant de revenir s'installer au Gabon en 2003.

Elle initie en 2006 le Festival des « Nuits atypiques de Mighoma » qui est à sa 4ème édition. Depuis 1994, Annie Flore présente sur de nombreuses scènes un répertoire dont elle est l'auteur compositeur, notamment en Punu (sa langue natale) et en français. Elle a, à ce jour donné plusieurs concerts entre l'Afrique, l'Europe et l'Amérique du Nord.

Comme ses albums, sa carrière est une auto production. Grâce aux sponsors et mécènes elle y parvient 1997 : elle produit son premier album « Afrique mon toit » avec l’aide de son ex mari Didier Peilhon, ses amis et Oliver Ngoma. Ensuite 2 - Diboty, 3 - Je t’invite, 4 - Le chant c’est mon champ, 5- Témoignage, et plusieurs singles. En 2006 elle demande de l’aide à tous les habitants du Gabon pour qu’elle puisse terminer son 4eme Album et faire un concert à L’Olympia en France réalisé le 21/01/2008.

Comme elle aime dire dans son ethnie (punu du sud du Gabon). Comme elle aime dire, Pinze mbè nga tole (seule je n’y serai pas parvenue). De ce concert à L’Olympia est sortit : Un DVD et CD liveTous ces albums sont dans les bacs en Europe.

 

Sources : www.africultures.com et www.acteurfete.fr et www.afrik.com



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés