BOUBACAR BORIS DIOP
ECRIVAIN - SENEGALAIS

Né à Dakar en 1946, Boubacar Boris Diop est romancier, essayiste, dramaturge, et scénariste. Il fut aussi le directeur du Matin de Dakar.

En 1998, il a participé, avec dix autres écrivains africains, au projet d’écriture sur le génocide au Rwanda : « Rwanda : écrire par devoir de mémoire ».

Boubacar Boris Diop est l’auteur de plusieurs romans, dont notamment Les tambours de la mémoire (Harmattan 1990), Le Cavalier et son ombre (nouvelle édition, Philippe Rey 2010), Murambi, le livre des ossements (nouvelle édition, Zulma 2011) et Kaveena (Philippe Rey, 2006). Les petits de la guenon est la version française de son roman en wolof Doomi Golo (Papyrus, Dakar 2003) dont il a lui-même assuré la traduction.

Co-auteur, avec Odile Tobner et François-Xavier Verschave, de Négrophobie (Les Arènes, 2005) on lui doit aussi un essai intitulé L’Afrique au-delà du miroir (Philippe Rey, 2007). Il a collaboré en 2008 à l’ouvrage collectif L’Afrique répond à Sarkozy, chez le même éditeur.

Boubacar Boris Diop a été en 2004 et 2008 “visiting professor” à Rutgers university, dans l’Etat de New Jersey et Writing Fellow à l’université Witwatersrand de Johannesburg de mars à septembre 2010.

 

 


Sources : www.boubacarborisdiop.com et www.fr.wikipedia.org



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés