CANDIDE BAMEZON-LEGUEDE
(TOGOLAISE)

Née le 21 septembre 1955, Candide Bamezon-Leguede s’illustre dans ses temps de loisir à travers des activités de chorale de dessin, de peinture et de danse moderne de salon.

Tout simplement un exemple à suivre par nos jeunes filles qui sont appelées à cultiver l’excellence et le leadership féminin.

Candide Bamezon-Leguede a visité les Etats-Unis en 1977 pour une formation à l'Université de Hartford, Connecticut et participé en 2010 au 1er Programme des Femmes Entrepreneurs d'Afrique (AWEP) initié par la Secrétaire d'Etat Hilary Clinton en tant que Visiteur international.

Elle a fait ses études secondaires et universitaires à Lomé, Togo, à l'Université de Hartford, Connecticut et à l'Institut Africain d'Etudes Economiques et Commerciales (IAEC).

Après avoir travaillé pendant 22 ans dans des Organisations internationales, j'ai décidé de revenir dans mon pays et de m'y installer durablement avec ma famille.

J'ai alors fondé, il y a 10 ans, une entreprise de créations artisanales. Je fais travailler 20 à 25 artisans. Des forgerons, des potiers, des ébénistes... L'idée étant de produire des objets modernes à partir de nos traditions et notre savoir-faire.

A l'ENA, je viens acquérir des techniques de management pour mieux gérer mes équipes. Quand on est une femme, ce n'est pas simple d'imposer une certaine autorité aux hommes.

Les Togolaises sont traditionnellement des femmes entrepreneurs. Elles gèrent plusieurs petites activités pour pourvoir répondre aux besoins de leur famille. Mais elles ont en général un niveau d'éducation assez faible et sont cantonnées au secteur informel.

Au sein de l'association des femmes chefs d'entreprises que je préside, notre objectif est de faire naître une nouvelle génération de femmes entrepreneurs. Des femmes qui accèdent à un bon niveau d'éducation, qui initient de nouvelles techniques de management et qui s'imposent dans le secteur formel. Mais il reste beaucoup à faire.

En ce moment, nous faisons un gros travail de lobbying pour permettre aux femmes chefs d'entreprise de décrocher des marchés publics. Pour l'instant, elles sont inexistantes dans ce secteur réservé aux hommes. Nous plaidons pour la mise en place de quotas. On souhaiterait que 10 à 15 % des marchés publics soient réservés aux entreprises tenues par des femmes. Mais de notre côté, il faut que l'on prépare les Togolaises à ces nouveaux défis.

Au Togo, il existe encore de nombreux freins à l'entreprenariat féminin. Par exemple, une femme a pour obligation de montrer son certificat de mariage pour créer son entreprise. Comme s'il fallait être mariée pour savoir bien gérer son affaire ! "

Candide Bamezon-Leguede est la femme Togolaise distinguée parmi les 100 femmes récompensées cette année par TIAW ’’The International Alliance for Women". Cette consécration résulte de son combat de femme courageuse et engagée en faveur du développement économique des femmes sur le plan national, régional et continental. Selon les responsables du TIAW « Candice a montré un courage et une détermination exemplaires pour améliorer le sort des femmes au Togo ».

La lauréate est Présidente régionale de la Fédération des Femmes Entrepreneurs et Femmes d’Affaires de la Cédéao (FEFA/CEDEAO) et membre du Comité directeur de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT).

Candide Bamezon Leguede est également membre du Conseil national du Patronat (CNP).

Rappelons par la même occasion que le Prix de l’Alliance Internationale des femmes (TIAW) « World of Difference 100 » pour l’année 2011 a attribué ses prix d’envergure internationale à des femmes valeureuses de 27 pays différents, en tant que personnalités féminines distinguées pour leur sacrifice et effort au service de l’amélioration de conditions de vie de la femme.

Faut-il le rappeler, Candide Bamezon-Leguede est nominée parmi les Femmes Leader de l’Année 2011 en cours actuellement au Togo, et a été déjà gratifiée par plusieurs distinctions dont le Halo d’Or en 2009, pour ses actions remarquables et novatrices et pour le Leadership affirmé au sien de la gente féminine du Togo.

 

Source : www.togoportail.net



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés