DAPHNE MASHILE-NKOSI
(SUD-AFRICAINE)

L’édition 2014 du forum des chefs d’entreprise africains «AFRICA CEO FORUM » a décerné mardi,  le prestigieux trophée du « patron d’entreprise de l’année »  à une femme ; Daphne Mashile-Nkosi.

La Sud-africaine fait partie des rares femmes à exercer des le secteur minier en Afrique. Elle est l’unique dame jusqu’à ce jour à occuper un poste de direction dans le domaine.

Daphne Mashile-Nkosi  (55 ans) est à tête de Kalagadi Manganese, une société spécialisée dans l’exploitation de manganèse.  La capacité de production de son entreprise est estimée à 2,3 millions de tonnes. Daphne Mashile-Nkosi  prévot atteindre 12 milliards de rands de chiffre d’affaire en 2014 avec un personnel composé à 50% de femmes.

L’ancienne militante des droits de l’homme reconvertie en femme d’affaire croit au développement du nord de l’Afrique du Sud. « Il n’est pas normal que la région du Cap-Nord soit l’une des plus riches et que le taux de pauvreté y soit aussi élevé », avait-elle déclaré.

Pour y arriver,  Daphne Mashile-Nkosi  opte pour une transformation locale d’une partie  des produits de l’exploitation de sa société par une fonderie sud-africaine.

Le forum des chefs d’entreprise africains «AFRICA CEO FORUM » a également récompensé des entreprises.  Le prix de la meilleure compagnie africaine est revenu à Asky Airlines du Togolais Gervais Djondo.  La banque Attijariwafa remporte le prix de la banque africaine de l’année.  Emerging Capital Partners et General Electric occupent respectivement la première place dans les catégories « Private equity investor of the year » et « International corporation of the year.»

En 2010, Daphne Nkosi avait surmonté une tentative de putsch à la tête de Kalagadi Manganese de la part de l’un des actionnaires. Elle avait réussi à rester à la tête de l’entreprise.

En 2014, sa société devrait réaliser environ 12 milliards de rands de chiffre d’affaires, avec l’objectif d’employer 50 % de femmes.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Annonce conjointe d'ArcelorMittal et de Mme Daphne Mashile-Nkosi concernant l'accord de vente et d'achat de la participation de 50 % d'ArcelorMittal au sein de Kalagadi manganese (pty) limited (« Kalagadi manganese »)

Luxembourg, le 15 novembre 2012 - ArcelorMittal et Mme Daphne Mashile-Nkosi ont le plaisir d'annoncer qu'un accord définitif a été trouvé. En vertu de cet accord, Mme Mashile-Nkosi ou son représentant (qui peut être un consortium composé de certains des actionnaires existants de Kalahari Resources), acquerra la participation de 50 % d'ArcelorMittal au sein de Kalagadi Manganese (« la transaction »).

ArcelorMittal percevra un montant en espèces de pas moins de 3,9 milliards de rands (trois milliards neuf cent millions de rands sud-africains), ce qui correspond à environ 447 millions de dollars ou 218 milliards 628 millions 244 mille 405 franc CFA, à la conclusion d'un contrat de vente et d'achat (« CVA »).

La transaction proposée sera effectuée sous réserve d'accords de financement.

Le CVA a été exécuté le 14 novembre 2012, et une fois la transaction réalisée, Kalahari Resources détiendra une part de 40 % au sein de Kalagadi Manganese, Mme Mashile-Nkosi ou son représentant détiendra 50 %, la part de 10 % restante étant détenue par l'Industrial Development Corporation of South Africa Limited.

La transaction proposée sera également exécutée sous réserve de la suppression des droits préférentiels de souscription des autres actionnaires, des accords habituels des sociétés et de divers accords réglementaires.

Conseiller financier lors de la transaction
Goldman Sachs International

Conseillers juridiques d'ArcelorMittal
DLA Cliffe Dekker Hofmeyr

 

Sources : www.africatopsuccess.com et www.zonebourse.com



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés