FATOU KEITA
ECRIVAIN - IVOIRIENNE

Fatou Keïta est née à Soubré en Côte d'Ivoire en 1955.

Elle effectue ses études primaires à Bordeaux en France où son père termine sa formation de chirurgien anesthésiste. Ses études secondaires se déroulent à Bouaké où elle obtient le Bac série A4 en 1974. En 1976 elle obtient un BTS/Secrétariat de Direction au Lycée Technique d'Abidjan avant de s'envoler pour Londres où elle suit des cours d'anglais au Pitman School of English et au Polytechnic of Central London.

Elle obtient sa Licence d'anglais en 1981 puis sa Maîtrise à l'université Nationale de Côte d'Ivoire. En 1984, elle soutient sa thèse de Doctorat de 3ème Cycle en Etudes anglo-saxonnes à l'Université de Caen en France. Elle est actuellement Maître-Assistant au Département d'Anglais de l'Université de Cocody à Abidjan où elle enseigne la littérature anglaise.

En 1994 elle obtient le Premier prix pour le concours de littérature africaine pour enfants de l'ACCT (l'Agence de la Francophonie) avec Le Petit Garçon Bleu (NEI 1996) et la Mention spéciale du Jury pour La Voleuse de Sourires (NEI 1997).

Le Petit Garçon Bleu obtient également la Mention Honorable au Prix UNESCO 1997 de littérature pour enfants au service de la tolérance. La même année ce livre reçoit le Prix d'Excellence de la République de Côte d'Ivoire pour la Culture. Il est traduit en anglais et en allemand.

En 1995, elle bénéficie d'une bourse Fulbright pour effectuer à Charlottesville en Virginie (USA) des recherches sur les femmes écrivains noires aux Etats-Unis et en Angleterre. Son séjour aux USA au contact d'écrivains et de critiques littéraires lui donnera envie de se lancer, elle aussi dans le roman. De retour à Abidjan, elle publie Rebelle (Présence Africaine/NEI 1998) qui est un best-seller en Côte d'Ivoire. Le livre est traduit en allemand et le sera très prochainement en anglais. Selon son auteur, Rebelle est sa contribution au combat des femmes contre ce qu'elle considère être une violation flagrante des droits de la personne : l'excision.

La littérature pour la jeunesse étant son domaine de prédilection, elle publie Sinabani, la petite dernière (NEI 1998) et Le Coq qui ne voulait plus chanter (NEI 1999) qui lui vaut le Prix Enfance décerné par l'Association des Ecrivains de Côte d'Ivoire, Le retour de la voleuse de sourires (NEI 1999). Kyatou cache ses dents (NEI 1999) et Le Boubou du Père Noël (NEI 2000 et traduit par les Editions Zanzibar en espagnol et en catalan1994). De 1998 à 2001 Fatou Keïta est Membre du Jury du prix UNESCO de littérature pour enfants au service de la tolérance. Elle est nommée Membre du Jury des Cent Meilleurs livres africains du siècle au Salon International du Livre du Zimbabwe en 2001. Elle est également membre du jury du Prix NOMA de 2003 à 2005. Elle vient de publier Un arbre pour Lollie, qui parle aux enfants du délicat problème du SIDA.

En septembre 2005 elle anime un atelier d'écriture organisé par l'UNESCO et le BREDA à Dakar. Cet atelier a abouti au projet d'un livre pour enfants qui devrait être publié très prochainement ( Des papis pas possibles !)

Son deuxième roman Et l'aube se leva... est sorti de presse en 2006 (Présence Africaine/NEI/CEDA).
Son album Le Loup du Petit Chaperon Rouge en Afrique (NEI/CEDA 2007) lui vaut une Mention Honorable au Prix NOMA 2008. En 2010, elle publie un album sur le drame d'Haïti, par devoir de mémoire, dit-elle : Haïti, Sauvée par ma poupée (NEI). Son dernier album, La Petite Pièce de Monnaie, a paru en 2011 aux éditions NEI.

Fatou Keïta est Maître-Assistant au Département d'Anglais de l'Université de Cocody à Abidjan où elle enseigne la littérature anglaise.

En détachement au Programme National de Réinsertion et de Réhabilitation Communautaire, elle s'intéresse aux problèmes post-crise en C.I.

Elle est l'heureuse maman de deux jeunes adultes et de nombreux neveux et nièces.

 


Source : www.aflit.arts.uwa.edu.au



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés