GENZEBE DIBABA KENENI
(ETHIOPIENNE)

Genzebe Dibaba Keneni née le 8 février 1991 dans le Bekoji, est une athlète éthiopienne, spécialiste des courses de demi-fond et de fond.

Titrée sur 5 000 mètres lors des Championnats du monde junior de 2010 après avoir été vice-championne du monde deux ans auparavant, elle s'adjuge le titre du 1 500 mètres durant les Championnats du monde en salle de 2012, à Istanbul.

En début de saison 2014, elle améliore en moins d'une semaine les records du monde en salle du 1 500 m et du 3 000 m. Elle est la sœur cadette de Ejegayehu Dibaba et de Tirunesh Dibaba et la nièce de Derartu Tulu.

Cinquième lors de l'édition 2007, elle remporte la course individuelle junior des Championnats du monde de cross 2008, et devient dès l'année à suivante à Amman la première athlète féminine à conserver son titre junior à l'occasion de l'édition 2009.

Elle s'illustre par ailleurs sur piste en se rapprochant des 15 minutes sur 5 000 m  : 15 min 02 s 41 en 2008 lors des Bislett Games d'Oslo, course dans laquelle sa sœur Tirunesh établit un nouveau record du monde de la discipline.

Elle participe aux Championnats du monde juniors 2008 de Bydgoszcz et se classe deuxième du 5 000 m derrière sa compatriote Sule Utura.

Championne d'Afrique junior du 5 000 m en 2009, elle est sélectionnée dans l'équipe d’Éthiopie lors des Championnats du monde de Berlin en remplacement de Tirinesh Dibaba, forfait sur blessure. Âgée de dix-huit ans seulement, Genzebe Dibaba atteint la finale du 5 000 m et se classe huitième en 15 min 11 s 12.

Son ascension se poursuit en 2010. Elle porte son record personnel du 5 000 m à 14 min 37 s 56 à Oslo, et remporte quelques jours plus tard à Moncton, les championnats du monde juniors en 15 min 08 s 06, devançant finalement la Kényane Mercy Cherono.

En 2011, Genzebe Dibaba porte ses records personnels du 1 500 m à 4 min 05 s 90 et du 5 000 m à 14 min 37 s 56. Elle atteint la finale du 5 000 m des Championnats du monde de Daegu où elle se classe huitième comme lors de l'édition précédente. Son premier succès lors d'un championnat inter-continental senior sur piste intervient en début de saison 2012 à l'occasion des Championnats du monde en salle d'Istanbul. Dibaba remporte l'épreuve du 1 500 m en 4 min 05 s 78, devant la Marocaine Mariem Alaoui Selsouli et la Turque Aslı Çakır.

En mai, Dibaba remporte l'épreuve de la Ligue de diamant du meeting de Shanghai et améliore à cette occasion le record d’Éthiopie du 1 500 m en terminant en 3 min 57 s 77.

En mars 2012, à Istanbul lors des championnats du monde en salle, Genzebe Dibaba remporte l'épreuve du 1 500 m en 4 min 5 s 78, devant Mariem Alaoui Selsouli et Aslı Çakır.

en 3 min 55 s 17, améliorant de plus de trois secondes l'ancienne meilleure marque mondiale établie en 2006 par la Russe Yelena Soboleva. Moins d'une semaine plus tard, le 6 février 2014 au meeting XL Galan de Stockholm, Dibaba améliore le record du monde du 3 000 mètres en 8 min 16 s 60, abaissant de près de sept secondes la marque de sa compatriote Meseret Defar établie en 2007.

Lors des championnats du monde en salle, en mars 2014 à Sopot en Pologne, l’Éthiopienne remporte l'épreuve du 3 000 m deux ans après avoir décroché le titre sur 1 500 m.

Elle s'impose dans le temps de 8 min 55 s 04, devant Hellen Obiri et Maryam Yusuf Jamal, et devient la troisième athlète féminine après Gabriela Szabo et Elly Van Hulst à remporter le titre mondial « indoor » sur ces deux distances.

 

Source : www.fr.wikipedia.org



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés