MORY KANTE
ARTISTE MUSICIEN CHANTEUR - GUINEEN

Mory Kanté est né le 29 mars 1950 à Albadariya.

Il est un chanteur et musicien Guinéen.

Entre 1950 et 1964 Mory, suit l'école française et apprend à jouer du balafon, l'instrument emblématique des Kanté.

L'initiation du jeune griot commence à 15 ans. Mory est envoyé 3 ans à Bamako chez sa tante Maman Ba Kamissoko, chanteuse de l'Ensemble Instrumental National du Mali. Mory est influencé par les musiques du monde entier : chachacha et mambo de Cuba, rumba congolaise, soul music américaine, pop anglaise, funk de James Brown.

En 1971 Mory intègre le groupe Rail Band comme guitariste et balafoniste. En 1973 Mory remplace Salif Keïta au micro. À Bamako, il découvre la cora, grande harpe-luth originaire de la région du Gabu. En 1974 le grand maître malien Batrou Sékou Kouyaté lui offre la cora qui l'accompagne sur toutes les scènes.

En 1978 il s'installe à Abidjan. Entouré d'une petite formation traditionnelle (balafon, djembé, bolon à cinq cordes), Mory Kanté (kora et chant) assure l'animation du Climbier, célèbre club d'Abidjan. Ses arrangements séduisent Gérard Chess, directeur du label américain Ebony Records, qui produit Courougnégné, premier disque de Mory Kanté, en 1981.La renommée de l'artiste commence à résonner dans toute l'Afrique.

Il arrive en France en 1984. Sur son album "Mory Kanté à Paris figure une version de Yéké Yéké. En 2 ans Mory Kanté s'impose par son talent. En 1985, il participe à la musique du film Black mic mac. Découvert par Philippe Constantin, celui-ci lui propose un contrat de disque en 1986.

L'album 10 cola nuts est nominé pour les Victoires de la musique de 1986. Le succès de Yéké Yéké est réenregistré dans une version plus électrique et dansante pour l'album Akwaba Beach. Les ventes s'envolent. L'album Touma est disque d'or en France. Son album Nongo Village sort fin 1993. Mory produit en indépendant son album Tatebola paru en 1996. La chanson Tatebola est choisie comme générique du Mondial 98. En 2001 Mory Kanté sort son album, Tamala (Le Voyageur). En 2001, Mory Kanté est nommé Ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. Insatiable, il sort Sabou en 2004.

La guinéenne marque le retour dès mars 2012 de Mory Kante à la formule musicale emblématique du grand ensemble, ou big band. C'est également le retour de Mory en Guinée, où il a monté Nongo Village, un centre culturel avec des studios d'enregistrement, un hôtel, des restaurants, des boîtes de nuit, des salles de concert, insufflant un nouvel élan créatif dans la banlieue de Conakry qui porte son nom, Morykantea.

Mory Kante enregistra les titres originaux de cet album à un moment charnière pour la Guinée, qui sort d'une période préoccupante de remous politiques.

Le résultat est un véritable mélange culturel aux racines du folklore authentique ouest-africain, qui étincelle grâce à la précision et au soin apportés par une production de haute volée.

 

Source : www.concerts.fr



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés