NADINE GORDIMER
PRIX NOBEL - SUD-AFRICAINE

Nadine Gordimer est une écrivain sud-africaine née à Springs le 20 novembre 1923.

Elle a reçu le prix Nobel de littérature en 1991.

Elle a combattu l'apartheid.

Issue d'une famille bourgeoise, de père juif et de mère anglaise, elle fut élevée dans la religion chrétienne, et elle grandit dans l'environnement privilégié de la communauté anglophone blanche, mais n'en demeure pas moins sensible aux inégalités raciales et aux problèmes sociopolitiques de son pays.

Elle rédigea sa première nouvelle à l'âge de neuf ans, nouvelle inspirée par la fouille par la police de la chambre de sa domestique noire.

C'est par le biais de l'écriture qu'elle choisit de s'engager peu à peu contre le système de l'apartheid. Elle fut proche de l'ANC de Nelson Mandela.

L'essentiel de son œuvre, de facture classique, en témoigne largement aujourd'hui et la lecture de ses écrits enseigne une douloureuse page d'Histoire.

Cependant, sa talentueuse célébration des paysages sud-africains et son amour pour cette terre "odorante et colorée" qu'elle n'a pas quittée ajoutent humanité et chaleur à ses écrits.

Ses romans sont d'une pénétration psychologique saisissante, d'où la bien-pensante est exclue.

Après la fin de l'Apartheid, elle sut renouveler profondément sa vision et l'adapter à la nouvelle situation de l'Afrique du Sud, sans continuer à puiser son inspiration dans une période passée.

Elle a publié treize romans, deux cents nouvelles et plusieurs recueils d'essais et de textes critiques.

Elle fut agressée chez elle, à Johannesburg, par trois cambrioleurs le 26 octobre 2006. Elle n'a pas été sérieusement blessée lors de l'agression.

Elle a été décorée le 31 mars 2007 de la Légion d'honneur française, lors d'une cérémonie à l'ambassade de France à Pretoria.

Elle est en outre Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Premier Prix Nobel de Littérature pour l’Afrique du Sud, son engagement politique a été récompensé.

Le jury décerne en effet ce prix à l’écrivain qui a rendu service à l’Humanité pour ses écrits et qui « a fait la preuve d'un puissant idéal », selon le testament d’Alfred Nobel.

Son œuvre tourne autour des préjugés raciaux.

Ses oeuvres :

1°) Beethoven avait un seizième de sang noir

2°) Beethoven avait un seizième de sang noir

3°) Le conservateur, roman

4°) Bouge-toi !

5°) Pillage, nouvelles

6°) Un amant de fortune, roman

7°) Pillage, nouvelles

8°) Nouvelles choisies, Le magicien africain, 2

9°) Un amant de fortune

10°) Un amant de fortune, roman

11°) La voix douce du serpent, nouvelles choisies

12°) Vivre dans l'espoir et dans l'histoire, notes sur notre siècle

13°) L'arme domestique

14°) L'étreinte d'un soldat

15°) Personne pour m'accompagner

16°) L'arme domestique

17°) L'écriture et l'existence

18°) Un Monde d'étrangers, roman

19°) Fille de Burger, roman

20°) L'écriture et l'existence, essais

21°) Personne pour m'accompagner, roman

22°) Le conservateur

23°) Le safari de votre vie, et autres nouvelles

24°) L'étreinte d'un soldat

25°) Feu le monde bourgeois

26°) Le safari de votre vie, et autres nouvelles

27°) Feu le monde bourgeois, roman

28°) Histoire de mon fils

29°) Un caprice de la nature, roman

30°) Ceux de July, roman

31°) Histoire de mon fils, roman

32°) Un Monde d'étrangers, roman

33°) Le Conservateur, roman

34°) Un Caprice de la nature, roman

35°) Ceux de July, roman

36°) Le Geste essentiel, essais

37°) Quelque chose, là-bas, nouvelles

38° Fille de Burger, roman

39°) Raconter des histoires, nouvelles

 

Source : www.www.elle.fr



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés