WALLY MONGANE SEROTE
ECRIVAIN - SUD-AFRICAIN

Wally Mongane Serote est né à dans le township de Sophiatown, Johannesburg, Transvaal en 1944.

Il est l'un des rares écrivains noirs Sud Africain reconnu pour son talent littéraire sur la scène Internationale.

Grandissant à Alexandra, autre township, réservoir de main d'œuvre de Jo'Burg, lieu de toutes les misères, de toutes les violences, de toutes les répressions, Wally Mongane Serote devient partisan du mouvement de la Conscience noire, au même titre que Steeve Biko, dans les années 65.

Il est arrêté en juin 1969 aux termes de la loi sur le terrorisme et passe neuf mois en isolement total avant d'être libéré sans inculpation.

En 1974, il émigre aux Etats-Unis, et obtient un diplôme de filmologie à l’université de Columbia, puis, en 1977, il s’installe au Botswana et fonde le groupe culturel "Medu Arts Ensemble".

Quelques années plus tard, il travaille au département d’art et de culture au bureau londonien de l’ANC.

Il est actuellement député et Président de la commission pour les Arts, la Culture, la Langue, la Science et la Technologie ainsi que chef du service des arts et de la culture de l’ANC à Johannesburg.

Sa poésie a joué un rôle primordial dans la renaissance de l’écriture noire dans les années soixante-dix.

Ses Oeuvres :

1°) Yakhal’Inkomo (1972) ;

2°) Tsetlo (1974) ;

3°) No Baby Must Weep (1975) ;

4°) Behold Mama, Flowers (1978) ;

5°) Selected Poems (1982) ;

6°) The Nights Keeps Winking (1982) ;

7°) A Tough Tale (1987) ;

8°) Third World Express (1992) ;

9°) Come and Hope with Me (1994).

(On the Horizon, 1990) et un roman "Alexandra, mon amour, ma colère" en 1981.

 

Sources : amanza.free.fr



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés