WERE WERE LIKING
ECRIVAIN - CAMEROUNAISE

C’est en 1950 que Were Were Liking voit le jour à Bondè au Cameroun.

Elle est établie en Côte d’Ivoire depuis 1978 date à laquelle elle entreprend des recherches en traditions et esthétiques négro-africaines. Entre 1980 et 1985, Were Were Liking fait des travaux de recherche avec Marie Josée Hourantier sur le concept de Théâtre rituel.

C’est après cela qu’elle va créer à Abidjan en Côte d’Ivoire, le village KI-YI Mbock à la Riviera II, qui s’imposera alors comme un espace culturel pluridisciplinaire, un véritable lieu de création de ses différents spectacles. Were Were Liking s’affirme alors aux yeux du monde au travers de ses œuvres qui savent combiner textes musiques, et danses.

Une démarche que l’on retrouve aussi dans ses publications littéraires où se mélangent Roman théâtre et poésie. Femme au cœur, Were Were Liking a toujours su apporter soin concours à l’humanité, c’est la raison pour laquelle elle n’hésite pas de se mettre au service de ses semblables.

On peut évoquer à cet effet, la formation des jeunes démunis et la vulgarisation des valeurs altruistes et humanistes et humanitaires. Et pour mettre en avant son projet social, elle a mis en vitrine le label « Les reines Mères » qui offrent des soirées et autres spectacles de belles factures dans la région ouest Africaine.

Le 25 juin 2009, les Reines Mères ont en effet offert une soirée festive au cours de laquelle elles ont présenté au public « Profession Femme» leur 13 album.

C’est un opus qui célèbre la femme, mère de l’humanité, jouant parfois le rôle de père dans certaines familles monoparentales ou dans les familles où l’homme n’assume pas ses responsabilités. Son ouvrage « La Mémoire amputée, prix Noma en 2005, est perçue par l’artiste comme un « chant-Roman » traduit en cinq langues.

Ses Oeuvres :

Romans témoignages

  • À la rencontre de…
  • Elle sera de jaspe et de corail ; Journal d'une Misovire
  • L'Amour-cent-vies
  • La mémoire amputée

Poésie :

  • On ne raisonne pas avec le venin

Théâtre :

  • La Puissance de Um
  • La Queue du diable
  • Une nouvelle terre
  • Les mains veulent dire
  • Un Touareg s'est marié à une Pygmée
  • La veuve dilemme
  • L'Enfant Mbéné
  • Le Parler-Chanter - Parlare Cantando

Contes :

  • Liboy Li Nkundung
  • Contes d'initiations féminines

 


Sources : www.journalducameroun.com et fr.wikipedia.org



RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés