TEST N° 148

Être homosexuel en Ouganda est interdit par la loi qui considère cela comme des relations contre nature.

Récemment, une proposition de nouvelles lois a été faite en Ouganda.

Proposée par le député David Bahati, elle visait à rendre l’homosexualité passible de la peine de mort notamment en cas de récidive, avec un mineur ou encore dans le cas d’une personne séropositive.

Plusieurs pays comme le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont indiqué qu’ils trouvaient cette proposition inadmissible.

Les associations de défense des droits de l’homme ont également tiré la sonnette d’alarme. Amnesty International s’est notamment positionnée en demandant aux députés de ne pas légaliser la haine.

Si le gouvernement a affirmé ne pas soutenir cette proposition de loi, il n’a cependant pas apprécié les critiques venues de l’Occident.

Une proposition de loi sera soumise au Parlement prochainement dans une version ayant supprimé les parties les plus remises en cause.

L’auteur a finalement retiré la peine de mort de sa proposition, mais cette nouvelle législation n’en reste pas moins encore plus discriminante pour les homosexuelles.

L’auteur a également indiqué qu’il ne demanderait finalement pas une peine de prison pour non-dénonciation de l’homosexualité d’une personne ou encore la prison à perpétuité pour les homosexuels qui osent se proclamer mariés.

www.zurbains.com

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés