TEST N° 233

Lorsque, dans un jugement, aucune partie n’est avantagée par rapport à l’autre, on peut parler de «jugement de Salomon».

Cette expression tire son origine d’un passage de l’Ancien Testament dans lequel deux prostituées se présentent à Salomon, roi d’Israël, pour résoudre leur différend.

Les deux femmes venaient d’accoucher. Mais l’un des enfants était décédé et toutes les deux revendiquaient être la mère du survivant.

Elles se présentèrent à Salomon, qui demanda une épée pour couper le bébé en deux afin que chacune en ait un morceau. Mais l’une des deux femmes se mit à crier et à expliquer qu’elle préférait voir son enfant donné à une autre plutôt que de le voir mourir.

Salomon comprit alors qu’elle était la véritable mère et lui rendit son bébé.

www.directmatin.fr

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés