LA SCIENTOLOGIE

Le créateur de la scientologie est l’américain Ronald ou Ron Hubbard né le 13 mai 1911.

Acteur de Science-fiction, Ron Hubbard développe en 1950 dans un magazine américain, une science dite moderne, capable de jouer sur la santé mentale pour guérir des maladies psychosomatiques.

La méthode utilisée par la scientologie est celle d’auditionner les personnes pour les amener à prendre conscience d’un aspect particulier de leur vie et cette audition se fait soit en groupe, au cours d’un office qui a lieu le dimanche ou soit individuellement.

Lorsque l’audition porte sur une seule personne, il est posé plusieurs fois la même question au sujet pour que cette personne découvre la partie de sa vie qui la marque  en ce moment précis.

Cette prise de conscience, selon la scientologie a l’avantage de procurer à l’adepte un sentiment de bien-être, de confiance et d’assurance.

Pour réussir sa mission, l’auditeur utilise un appareil appelé «Electromètre». Cet appareil qui est à la charge de l’adepte et qui coûte 5.000 Euros ou 3 millions 275 mille Francs CFA montre les changements qui interviennent dans l’état spirituel de l’adepte.

L’Electromètre localise les endroits qui entraînent l’angoisse et lorsqu’elle est localisée, l’adepte peut surmonter ces peurs et frayeurs. La scientologie affirme que la motivation primordiale de la vie est la survie.

Cette motivation appelée la «Dynamique» est représentée par huit (8) branches qui sont, l’impulsion à survivre à travers le sexe, la procréation et la famille ; l’impulsion à survivre en tant que groupe ; l’impulsion à survivre en tant qu’espèce ; l’impulsion à faire survivre la totalité des formes de vie ; l'impulsion en tant qu’univers matériel; l’impulsion à survivre en tant qu’esprit et la dynamique de l’être suprême.

L’adepte est tenu, progressivement, de franchir toutes ces étapes pour atteindre un état suprême de son existence.

La «Dynamique» est présentée par Ron Hubbard comme un cheminement religieux.

A ce jour, le combat que mène la scientologie est de se faire admettre comme une  religion et non comme une secte et les Etats comme le Venezuela, le Portugal et la Suède l’ont reconnue comme une religion.

La France et les Etats-Unis d’Amérique refusent de lui accorder ce statut.

En 1977 aux Etats-Unis, des procès ont été intentés contre les dirigeants de la scientologie pour des délits d’obstruction à la justice, de cambriolage de bureaux, d’escroquerie et de vol.

L’affaire appelée « Snow White » a mis en cause l’église de scientologie et son dirigeant principal, Ron Hubbard. Il lui est reproché de s’être infiltré dans des Organismes du gouvernement américain pour voler les documents qui compromettaient la scientologie.

Les membres de la scientologie sont accusés d’avoir tenté d’acheter des agents du FBI pour ne pas que ces derniers dévoilent les affaires «sales» qui les concerne.

Tout comme les Etats-Unis d’Amérique, les Tribunaux français ont été saisis par des anciens adeptes de la scientologie pour escroquerie et vol.

Ces personnes accusent les dirigeants de la scientologie de les avoir hypnotisées et entraînées dans leurs banques pour retirer de l’argent pour le compte de la scientologie.

L’audience tenue le 27 mai 2009 à la 12ème  Chambre du Tribunal correctionnel de Paris a condamné des membres de la scientologie pour escroquerie en bande organisée.

Lors de cette audience, il a été reproché à ces personnes d’avoir mis les adeptes de la scientologie sous un traitement qui a entraîné chez ces personnes, une fatigue extrême au point de les désocialiser progressivement. Cette situation a permis aux dirigeants de la scientologie de disposer  librement de ces adeptes.

Malgré les démêlés judiciaires de la scientologie, elle compte environ 5.000 adeptes dont le plus connu est l’acteur de cinéma Tom Cruise.

De plus, la scientologie occupe de grands espaces avec son siège de Berlin construit sur 4.000 m² et celui de Bruxelles sur 8.000m².

Ron Hubbard est mort le 24 janvier 1986.

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés